Page:

Ongle & cheveux

Les ongles et les cheveux, reflets de votre état de santé
Lorsque vos ongles deviennent cassants et que vous perdez vos cheveux, il peut s’agir de l’expression d’un déséquilibre métabolique.
Habituellement, une carence en nutriments peut être détectée aussi au niveau des cheveux et des ongles.
Des ongles cassants ou fortement fendus, des cheveux ternes ou fins de même qu’une chute des cheveux peuvent être des indices manifestes d’une carence en micronutriments.

Ongles sains

Nutriment recommandés:

Nährstoff Empfohlene Tagesdosis Kommentare
Complexe de vitamines B Complément équilibré, comportant toutes les vitamines du groupe B. Une carence en vitamines B provoque des ongles cassants. Les préparations de biotine peuvent s’avérer utiles.
Vitamine C 500 mg La vitamine C peut améliorer l’élasticité des ongles.
Calcium 800 mg Le calcium est essentiel pour avoir des ongles résistants.
Zinc 30 mg Important pour avoir des ongles sains et résistants. Peut aider à faire disparaître les taches blanches sur les ongles.
Fer 10 mg (administré idéalement en tant que composant d’une préparation équilibrée de multiminéraux) Une carence en fer chronique entraîne le développement d’ongles mous, plats et incurvés vers le haut.
Cysteine 500 mg Fournit du soufre, indispensable au maintien d’ongles résistants.
Supplément protéiné de haute qualité 10-20 g sous forme de levure primaire ou de protéines à bas poids moléculaire Maintient les ongles en bonne santé. Peut aider à faire disparaître les taches blanches sur les ongles.

Les déclarations ci-dessus sont basées sur l'état actuel des connaissances scientifiques. Elles ne sauraient remplacer un traitement médical ou le suivi par un professionnel de la santé.

Pousse des cheveux

La pousse des cheveux est freinée par un apport insuffisant en protéines de haute qualité (en particulier les acides aminés soufrés cystéine et méthionine) ou par une carence en vitamines B, zinc, cuivre, vitamine A ou C. Une diminution de la pousse des cheveux conduit à un affaiblissement de leur structure - les rendant ainsi cassants et récalcitrants – ainsi qu’à une chute des cheveux.



Nutriments recommandés pour une pousse saine des cheveux:

Nutriment Dose journalière recommandée Commentaires
Complex de Vitamine B Complément équilibré, comportant toutes les vitamines du groupe B Toutes les vitamines du groupe B sont importantes pour la santé et l’apparence des cheveux.
Vitamine C 0,5–1,0 g Important pour la santé des cheveux
Complément de multiminéraux Devrait contenir 10-15 mg de zinc et 2-3 mg de cuivre Important pour une pousse saine des cheveux.
Supplément protéiné de haute qualité 10-20 g, à prendre sous forme de levure primaire ou de protéines à bas poids moléculaire Les aliments qualitativement très riches en protéines alimentaires – lait, œufs, viande maigre, poisson – devraient être consommés régulièrement.

Les déclarations ci-dessus sont basées sur l'état actuel des connaissances scientifiques. Elles ne sauraient remplacer un traitement médical ou le suivi par un professionnel de la santé.

Cheveux souples

S’agissant de la souplesse des cheveux, une alimentation fournissant à l’organisme une quantité abondante d’acides gras essentiels, en association avec un apport d’acide gamma-linolénique (sous forme d’huile d’onagre – EPO) et de vitamine E, peut s’avérer utile. Une à deux cuillerées à soupe par jour d’huile de sésame, de graines de lin, de maïs ou de chardon pressée à froid fournissent aux cheveux d’importants acides gras essentiels.



Nutriments recommandés pour des cheveux souples:

Nutriment Dose journalière recommandée Commentaires
Vitamine E 400 mg Pour avoir des cheveux souples et brillants.
Acide gamma-linolénique (AGL) 4–6 Kapseln d'huile d'onagre (EPO) Améliore la structure des cheveux (évite qu’ils ne deviennent cassants) et aide à prévenir la chute des cheveux.

Les déclarations ci-dessus sont basées sur l'état actuel des connaissances scientifiques. Elles ne sauraient remplacer un traitement médical ou le suivi par un professionnel de la santé.

Chute des cheveux

Normalement, nous perdons chaque jour 50 à 100 cheveux. S’il s’avère que ce taux est dépassé durant une longue période, il est nécessaire d’en rechercher sérieusement la cause. Outre la prédisposition génétique classique et certaines maladies induisant une chute des cheveux, les facteurs suivants peuvent être responsables d’une accentuation de ce déséquilibre: mauvaise irrigation du cuir chevelu, situation aiguë de stress, substances toxiques de l’environnement, perte de poids rapide, traitements par irradiation et certains médicaments, ainsi que des réactions auto-immunes. Une mauvaise alimentation et une carence en nutriments, de même qu’une exposition chronique aux métaux lourds – p. ex. au plomb ou au cadmium – peuvent également être à l’origine d’une chute des cheveux.



Nutriments recommandés en cas de chute de cheveux:

Nutriment Dose journalière recommandée Commentaires
Biotine 300–500 µg Indispensable à une pousse normale des cheveux.
Complex de Vitamine B Devrait fournir au moins 50 mg d’acide pantothénique, d’inositol et de vitamine B6, ainsi que des quantités équilibrées des vitamines B restantes Toutes les vitamines du groupe B sont importantes pour la santé et la pousse des cheveux.
Vitamine E 400 mg Améliore l’irrigation du cuir chevelu. Est utile contre la chute des cheveux provoquée par une radiothérapie.
Basenmischung + Multimineral Supplement Devrait contenir 10-15 mg de zinc et 2-3 mg de cuivre Les carences en zinc et en cuivre peuvent provoquer une chute des cheveux.
L-Cystéine 1 g Fournit le soufre nécessaire à la formation des cheveux.
Supplément protéiné de haute qualité 10-20 g, à prendre sous forme de levure primaire ou de protéines à bas poids moléculaire Complément nutritionnel de base pour la pousse des cheveux.
Acide gamma-linolénique (AGL) 4–6 capsules d'huile d'onagre (EPO) Améliore la structure des cheveux (évite qu’ils ne deviennent cassants) et aide à prévenir la chute des cheveux. Prenez en plus 100 U.I. de vitamine E au minimum.

Les déclarations ci-dessus sont basées sur l'état actuel des connaissances scientifiques. Elles ne sauraient remplacer un traitement médical ou le suivi par un professionnel de la santé.