Page:

Système immunitaire


Troubles du système immunitaire


Grippe et refroidissements, infections, allergies
Le système immunitaire n’est pas, à l’instar du cœur, du foie ou des reins, un organe concrètement « palpable ». Le système immunitaire est constitué de structures hautement spécialisées, réparties dans notre organisme: la peau, les muqueuses, l’intestin, la rate, la moelle osseuse, les ganglions lymphatiques, etc.
Un dysfonctionnement du système immunitaire peut être à l’origine de diverses situations pathologiques:

  • prédisposition aux infections (grippe, refroidissements, infections rénales et urinaires, etc.)

  • allergies (p. ex. rhume des foins)
  • 
maladies auto-immunes
  • 
risque accru de cancer

Chez de nombreux individus la « force de frappe » immunitaire diminue avec l’âge, car les défenses de l’organisme s’affaiblissent. La production d’anticorps est limitée, les cellules immunitaires réagissent trop faiblement à la présence de corps étrangers, et les globules blancs éliminent les bactéries de façon moins efficace. Cet ensemble de modifications entraîne une plus grande prédisposition aux infections chez beaucoup de personnes âgées. Toutefois, toutes n’ont pas un système immunitaire affaibli, certaines d’entre elles possèdent des capacités de défense aussi performantes que celles de jeunes personnes. Mais il arrive aussi fréquemment que les personnes jeunes et les enfants deviennent la cible d’infections et d’allergies (p. ex. rhume des foins).

Le statut nutritionnel et l’apport en micronutriments essentiels aux mécanismes de l’immunité exercent une influence majeure sur la prédisposition aux infections ou aux allergies.
Une supplémentation nutritionnelle composée de vitamines, sels minéraux et oligo-éléments, prise de manière régulière et préventive pendant au moins 4 à 6 mois, joue un rôle déterminant afin de garantir une réponse immunitaire fiable et significativement plus efficace.

Nutriments recommandés en cas de refroidissements et d’infections

Nuitriment Apport journalier recommandé Commentaires
Préparation multivitaminée   Apport de base
Zinc Prévention: 15-30 mg
Pendant la durée d’une infection: jusqu’à 100 mg/jour (répartis en plusieurs prises)
Une carence en zinc entraîne un risque accru d’infections. Le zinc diminue, dans les cas aigus, la durée et la virulence des infections.
Vitamine C Prévention: 1 g
Infections aiguës: posologie plus élevée
Réduit le risque d’infections et de refroidissements.
Sélénium 200 μg Une carence en sélénium accroit la virulence des bactéries ou des virus. Le sélénium diminue les risques de complication en cas d’infection (p. ex. pneumonie).
Vitamine A
Vitamine D
Jusqu'à 10'000 U.I.
Jusqu'à 2000 U.I.
Jusqu’à 2'000 U.I. Les vitamines A et D étaient autrefois recommandées sous forme d’huile de foie de morue pour la prophylaxie des infections.

Posologies recommandées pour les enfants:

  • de 3 à 5 ans: 1/2 de la posologie recommandée pour les adultes
  • de 6 à 9 ans: 2/3 de la posologie recommandée pour les adultes
  • dès 10 ans: posologie semblable à celle des adultes

Recommandations supplémentaires:

  • Eitez le stress
  • Veillez à avoir un sommeil de bonne qualité
  • L’exercice et l’activité physique sont essentiels à un système immunitaire sain
  • La consommation excessive d’alcool, de tabac, de café ou de drogues affaiblit le système immunitaire
  • Faites contrôler de temps en temps votre taux de contamination par les métaux lourds (au moyen d’une analyse de cheveux; www.orthoanalytic.ch); les métaux lourds ont un impact fortement négatif sur les défenses immunitaires et peuvent entraîner une prédisposition accrue aux infections de même que d’autres affections immunologiques.
  • Evitez la consommation d’adjuvants alimentaires (numéros E)
  • Prenez régulièrement des compléments nutritionnels afin de fortifier votre système immunitaire. Votre système immunitaire ne doit pas être fonctionnel uniquement en hiver!

Les déclarations ci-dessus sont basées sur l'état actuel des connaissances scientifiques. Elles ne sauraient remplacer un traitement médical ou le suivi par un professionnel de la santé.